X

EGHN – RÉSEAU EUROPÉEN DU PATRIMOINE DES JARDINS

Château du Lude

A mi-chemin entre le Mans et Tours, découvrez les charmes d’un château de la Loire habité et vivant ! Les beaux jardins en terrasse, le potager ancien, les salons historiques et les cuisines animées vous feront vivre au Lude la vraie vie de château!
Barbara de Nicolaÿ, maîtresse des lieux, ouvre le château du Lude sur des jardins tout en fleurs et fait flotter dans l’air comme un doux parfum : la Cuisine des Fleurs est le thème de l’année ! Le visiteur est invité à déambuler dans les appartements en enfilade qui sont autant de livres ouverts d’histoire et d’architecture. La magnifique cuisine du 15ème où rien ne manque, est en effervescence et prépare dans les règles de l’art, les confitures gourmandes à l’ancienne des fleurs, fruits et légumes récoltés dans les vergers et potager vivrier.

Le Château du Lude s’ouvre sur plusieurs jardins dominés par une grande terrasse Renaissance. Une roseraie de roses chinoises et un labyrinthe de buis forment le jardin de « l’Eperon », serti dans les murailles médiévales. Entre le « parc agricole » aux bouquets d’arbres centenaires et le cours du Loir, s’étendent les jardins à la française, dessinés par Edouard André en 1880. On lui doit aussi le jardin romantique de la Source et le potager avec les serres et l’orangerie.

Les jardins historiques du Lude s’étendent sur plusieurs niveaux entre le Château et le Loir. Les premiers aménagements des jardins du Lude ont été réalisés au XVIIè siècle. L’ancienne enceinte de la forteresse servit d’assise à une grande terrasse en surplomb du Loir. A ses pieds s’étendait un potager composé de traditionnels petits carrés de légumes, bordés d’arbres fruitiers en escalier. Au XVIIIè siècle, la suppression d’une partie de la forteresse permit la réalisation du Jardin de l’Eperon. Il s’étend devant la façade Louis XVI en épousant les contours de l’ancienne fortification. Les haies d’ifs taillés soulignent l’emprise de la forteresse et encadrent un labyrinthe de buis et une roseraie. On y trouve une collection de roses chinoises, thé et hybrides de thé, telles que ‘Mutabilis’, ‘Old Blush’, ‘Louis XIV’, ‘Irène Watts’…

En 1882, l’architecte paysagiste Edouard André dessine l’ensemble dans l’esprit romantique de l’époque. Rompant avec la rigueur et la symétrie du XVIIIè siècle, il donne au jardin de nouvelles perspectives et un aspect paysager qu’il conserve encore aujourd’hui.

La grande terrasse et sa longue balustrade dominent les jardins à la française, rythmés par les topiaires et les bassins. Le contraste est saisissant avec le splendide parc agricole qui s’étend à perte de vue de l’autre côté de la rivière.

La promenade aboutit au Jardin de la Source, composition intimiste autour d’une rocaille et du kiosque d’inspiration chinoise, grotte et embarcadère. Le choix des arbustes et vivaces qui l’agrémentent depuis sa restauration en fait un jardin de printemps, où se succèdent les floraisons d’hellébores, euphorbes, pivoines chinoises et géranium vivaces.

Le potager transféré par Edouard André des bords du Loir vers l’arrière des communs est aménagé sur trois niveaux. Il conserve encore aujourd’hui dans les grandes lignes son dessin d’origine, et son usage est toujours familial.

La première terrasse abrite les serres et les couches, destinées aux semis et jeunes plants. Elle domine le jardin aux carrés de buis, planté de fleurs et de légumes. Collections de courges, tomates et plantes aromatiques y côtoient les légumes traditionnels. D’anciennes variétés de poiriers et de pommiers ont été replantes le long des allées, en cordons, palmettes et fuseaux. Partie privée du jardin, le potager est cependant ouvert au public lors des Week-end des Jardiniers et lors des animations d’été.

Le Château du Lude. Inscrit parmi les célèbres châteaux de » la Loire, le Lude est situé au carrefour de trois régions, le Maine, la Touraine et l’Anjou, dans le cadre souriant de la vallée du Loir. La forteresse féodale construite au XIIIè siècle permet aux angevins de se défendre contre les incursions des Normands, et plus tard des Anglais, durant la guerre de Cent Ans. Lorsque au XVè siècle, l’Anjou est rattaché au Royaume, la forteresse abandonnée est rachetée par Jean de Daillon, chambellan de Louis XI, et dès lors transformée en demeure de plaisance. Les grandes familles qui se sont succédées au Lude y ont laissé la trace de leur puissance et de leur raffinement. Leurs descendants s’attachent aujourd’hui à conserver cet inestimable patrimoine, alliant à l’intérêt historique le charme d’une demeure habitée.

Tel qu’il se présente de nos jours, avec ses quatre grandes façades, chacune de style différent, le Château du Lude offre un rare exemple de l’évolution de l’architecture française. C’est ainsi que l’on peut y admirer entre ses tours imposantes la façade Renaissance, la Cour XVIIè aux plaques de marbre, l’aile classique et la façade néogothique, réunies avec bonheur sur un même monument.

Cette harmonieuse diversité se retrouve à l’intérieur du Château où les pièces témoignent encore par leur décor et leur mobilier d’une histoire particulièrement brillante et raffinée. Une visite complète permet de découvrir la succession des appartements avec leur mobilier d’origine, la salle à manger Renaissance aux tapisseries des Flandres, les cuisines en service depuis le XVè siècle, et le remarquable Cabinet de Peinture de l’Ecole de Raphaël.

A l’extérieur, les communs abritent toujours les écuries voûtées du XVIè siècle, ainsi que l’ancien grenier à blé qui accueille aujourd’hui des expositions. Conscient de la richesse de son passé, le Lude n’en est pas moins acteur dynamique de notre temps. En témoignent diverses animations culturelles qui s’articulent autour de l’ouverture au public, en particulier le Week-end des Jardiniers, la grande fête des plantes du printemps.

 

Château du Lude
BP 35
72800 Le Lude
tel:(33) 02 43 94 60 09
E-Mail: chateaudulude@wanadoo.fr
http://www.lelude.com

Propriétaire et responsable:

Monsieur et Madame de Nicolay

Horaires d’ouverture:
Du 26 mars au 30 septembre, de 10h à 12h30 et de 14h à 18h, sauf mercredis d’avril, mai, du 1er au 15 juin et septembre (ouverture toute l’année pour les groupes sur réservation). Visite guidée de 14h à 18h.

Prix:

adulte 4.60€ (jardins) et 6€ (jardins et château), enfant (de 7 à 15 ans) 2.30€ et 3.40€, groupe adultes (à partir de 15 personnes) 4€ et 5.50€ (jardins et château), groupe enfants 2€ et 2.80€ (jardins et château). Week-end des jardiniers 8€ (gratuit jusqu’à 18 ans).

Informations touristiques:
  • Salon/bar: non
  • Boutique: vente de livres, confitures maison, porcelaine…
  • Toilette: oui.
  • Aire de repos: bancs
  • Durée de visite: 45 mn
  • Accessibilité: oui
  • Animation spéciale enfants: pendant le week-end du jardinier en juin, parcours pédagogique pour les scolaires


Information/carte:

guide de visite avec plan des jardins, cartel pour chaque petit jardin

Animations ponctuelles:
Les journées musicales et gourmandes.
Voir site web pour détails.
Google Maps

Mit dem Laden der Karte akzeptieren Sie die Datenschutzerklärung von Google.
Mehr erfahren

Karte laden