X

EGHN – RÉSEAU EUROPÉEN DU PATRIMOINE DES JARDINS

Die Garten Tulln

première exposition horticole écologique en Europe

Die Garten Tulln – espace de découverte horticole de la Basse-Autriche – est un site de jardins nichés dans la forêt riveraine des environs de Tulln. Ce site est dès sa création un projet phare au niveau européen. Depuis 2008, il constitue l’une des sorties favorites dans cette région. L’entretien écologique du site est un modèle pour beaucoup d’autres de ce type, en Autriche et à l’étranger. Les jardiniers se tiennent strictement aux critères fixés par la campagne régionale intitulée « Natur im Garten » (la nature dans le jardin) : renonciation aux pesticides, aux engrais chimiques de synthèse et à la tourbe.

Couleurs vives et jardins magnifiques attendent les visiteurs du site Die Garten Tulln. Au printemps, les plus de 60 jardins d’exposition et jardins-modèles se réveillent avec 100000 narcisses jaunes d’une splendeur impressionnante. A l’été, les roses parfument le lieu et les buddlejas attirent les papillons. L’automne est la saison de la récolte ; on peut admirer les énormes potirons dans le jardin des géants. Le « Baumwipfelweg », escalier menant jusqu’à une plate-forme dominant la cime des arbres à 30 mètres de hauteur, est l’une des autres attractions du site.

Die Garten Tulln est à l’origine une exposition horticole de la région de la Basse-Autriche à Tulln, sur le Danube, devenue permanente. Elle se décrit elle-même comme la « première exposition horticole écologique et permanente en Europe ».

Après deux années de travaux, les jardins ouvrent leur porte au public en avril 2008. L’exposition a été conçue dès le départ selon les critères de la campagne « Natur im Garten » (la nature dans le jardin), développés par le Landesregierung de la Basse-Autriche pour les jardins des particuliers à partir de 1999.

ETPG_bl_tulln_1

Le site se trouve à l’ouest de la ville de Tulln entre le parc des expositions et le pont Rosenbrücke sur le Danube. L’exposition horticole se divise en deux secteurs : le plus petit, de 7 hectares, montre des jardins d’exposition et des jardins-modèles à toucher et à imiter ; le plus grand, de 45 hectares, est constitué par la forêt riveraine libre d’accès, « renaturée » grâce à la plantation de divers arbres et arbustes. Plus de 500000 plantes ont été utilisées dans les autres jardins.

La diversité multicolore des jardins d’exposition a été mise en place d’après un concept très structuré : les structures écologiques apportent des éléments comme les prairies, les zones humides et sèches, les plantes vivaces et les arbres régionaux, habitats et sources de nourriture pour les animaux locaux. En plus de différentes sortes de paillis, on trouve également des parterres d’herbes aromatiques, ainsi que des arbres fruitiers et des baies à déguster.

ETPG_bl_tulln_2

La forêt riveraine « renaturée », qui invite à la flânerie et à la promenade en bateau, est principalement constituée de frênes, peupliers, quelques ormes, sureaux et cornouillers. Grâce à l’utilisation de semences typiques de la région le long des cours d’eau et à la plantation de plus de 2500 arbres et arbustes locaux, une nouvelle biodiversité a été mise en place. L’offre de nourriture pour les animaux sauvages a été améliorée par le déplantage de diverses espèces de rosiers sauvages et de baies – comme le viorne ou le cornouiller.

Les différents jardins exposés invitent à toucher et à imiter.

ETPG_bl_tulln_3

Dans le « jardin des haies », le feuillage clair des charmilles contraste avec celui plus sombre des troènes. Compagnes élégantes, des herbes décoratives remuent doucement et légèrement dans le vent.

Une « forêt de nuages » émerveille le visiteur et l’emmène dans un monde mystique. La brume se répand comme par magie. Des hêtres aux formes étranges renforcent le caractère extraordinaire de ce jardin abstrait.

Le paysage singulier de la région est à découvrir dans le « jardin de la Wachau » : des murs de pierre constituent des terrasses pour les vignes, et les amandes, abricots, pêches de vigne, coings, prunes jaunes et châtaignes sont également caractéristiques de ce paysage.

ETPG_bl_tulln_4

Le « jardin portugais » crée un lien culturel entre les éléments eau et vin, fleurs et art. Le jardin est traversé par des bandes d’eau inspirées des canaux d’irrigation mauresques. De la vigne grimpe le long de la grande pergola.

Le « jardin Egon Schiele » traduit l’oeuvre expressionniste de l’artiste originaire de Tulln en langage de jardin. Des extraits de tableaux comme une corde à linge, un nu, un miroir et des tournesols, que l’on peut voir à travers une fenêtre, provoquent une réflexion intense sur l’oeuvre du peintre.

ETPG_bl_tulln_5

Dans le « jardin pour le mur », les plantes prennent racine verticalement dans divers matériaux, dont on teste les propriétés pour la plantation des façades.

Le « taillis de saules » est constitué d’arbres mesurant jusqu’à 5 mètres de haut, dont les branches et les feuilles forment un toit touffu. L’étroit sentier de terre, recouvert de paillis de bois vert vif, invite à l’exploration ludique de ce bosquet aux airs de jungle.

ETPG_bl_tulln_6

Dans le « jardin des hortensias », la végétation foisonnante de ces plantes associée à des hostas, des renonculacées et des cœurs de Marie, forme des tableaux romantiques.

Dans le « jardin anglais » – inspiré du « jardin blanc » de Sissinghurst – les fleurs resplendissent dans tous les tons de blanc. Le feuillage argenté en souligne le charme discret. Des pierres de tons gris clair offrent un joli cadre pérenne à cette composition.

Le « Baumwipfelweg » est l’une des autres attractions du site. Il s’agit d’un escalier long de 700 mètres, menant jusqu’à une plate-forme qui domine la cime des arbres à 30 mètres de hauteur, conçu comme une tour panoramique. Parvenu en haut, le visiteur jouit d’un point de vue sur les rives du Danube, la ville de Tulln et les jardins.

Sur le plan international, Die Garten Tulln constitue désormais un projet phare. Des responsables de renommés de toute l’Europe s’adressent aux experts des jardins de Tulln afin d’adopter leurs concepts écologiques.

Le site dispose également d’un centre de recherche qui collabore avec les universités de Tulln et de Krems (IMC Fachhochschule). Des coopérations avec une université de Vienne, Universität für Bodenkultur, sont également planifiées.

Sources:
www.diegartentulln.at
Wikipedia

Besucherinfo

 

 

Die Garten Tulln
Am Wasserpark 1
A-3430 Tulln
Autriche
office@diegartentulln.at
www.diegartentulln.at

Propriétaire: Die Garten Tulln GmbH

Horaires d’ouverture:
Du 8 avril au 15 octobre de 9h à 18h tous les jours

Prix ​​des billets:
Adultes 12,50 euros
Seniors 11.50 Euro
Enfants jusqu’à 6 ans gratuit / jusqu’à 17 ans 6,50 Euro
Familles 28 euros
Abonnements de 42 à 69 euros

Visites guidées:
Visites guidées gratuites quotidiennes et conseils avec les experts en jardinage.

Programme culturel et expositions:
Des informations actuelles sur les événements sont disponibles sur: www.diegartentulln.at

Informations touristiques:
Shop: Oui, avec les ventes d’usine
Restaurant / Café: “Die Gärtnerei” avec terrasse pour nénuphar, sans obstacle
WC: oui Toilette en fauteuil roulant dans la zone d’entrée et sur le terrain
Parking: Parking gratuit près de l’entrée. Places de stationnement pour personnes handicapées devant l’entrée
Signes sur les plantes: non
Bancs dans le parc: oui

Offres pour les enfants: programmes à réserver pour les jardins d’enfants et les classes, fêtes d’anniversaire pour enfants, parcours aventure et nature
Durée moyenne de séjour: 3-5 heures

Accès sans barrière: Les principaux chemins et l’accès à la tour d’observation (ascenseur) sont accessibles aux personnes à mobilité réduite. Les fauteuils roulants peuvent être empruntés.

Chiens: Seuls chien d’aveugle et de signal sont autorisés.
Vélo: Le cyclisme est autorisé uniquement dans la zone sans entrée.