X

EGHN – RÉSEAU EUROPÉEN DU PATRIMOINE DES JARDINS

East Lambrook et Margery Fish

East Lambrook fut la demeure de Margery Fish, grande dame du jardinage en Angleterre, célèbres pour ses travaux concernant le “cottage garden”. Ses livres et ses articles connaissent encore un grand succès et sont sans cesse réédités. Elle adapta le jardinage aux contraintes économiques de l’après-guerre, faisant de cette activité un plaisir accessible à tous et plus seulement réservé aux familles fortunées.
Les vastes domaines des grandes propriétés furent remplacés par des petits parterres pleins de fleurs à travers lesquels il fait bon se promener. Aujourd’hui encore, il est possible de savourer l’intimité des jardins d’East Lambrook, restaurés et entretenus comme hommage vivant à l’ancienne propriétaire.

L’endroit possède également une pépinière, l’une des premières, spécialisée dans la culture de géraniums et d’euphorbes, ainsi que de plantes vivaces convenant à tous les jardins. Les produits du jardin peuvent être dégustés dans les plats du restaurant, plusieurs fois primé.

East Lambrook fut la demeure de Margery Fish, grande dame du jardinage en Angleterre. Celle-ci termina avec succès sa formation de secrétaire en 1911 et fut engagée par le Daily Mail. Elle reçut le M.B.E. (titre honorifique) pour avoir accepté d’accompagner son patron Lord Northcliffe en mission aux Etats-Unis, en 1917, alors que ce voyage était des plus périlleux. Elle rencontra son futur mari, Walter Fish, nouveau directeur du journal, à son retour en Angleterre. En 1937, le couple décida de quitter le centre de Londres pour le manoir d’East Lambrook. C’est donc à l’âge de 46 ans, sans l’ombre d’une expérience dans ce domaine, que Margery entama sa carrière horticole.

Ses expériences et ses réussites sont relatés dans ses écrits : elle publia son premier article dans The Fields, en 1951, et le premier de ses 8 livres en 1956, We made a garden. Elle adapta le jardinage aux contraintes économiques de l’après-guerre, faisant de cette activité un plaisir accessible à tous et plus seulement réservé aux familles fortunées. Les lecteurs appréciaient ses histoires de querelles avec un Walter bien plus traditionnel dans sa conception des jardins. Les gens étaient séduits par le fait qu’elle connaissait chaque plante de son jardin et se laissaient inspirer par ses expériences de culture de plantes rares comme la stachys byzantina. L’endroit est aujourd’hui tel que Margery Fish l’avait rêvé.

Les pentes à l’Ouest du jardin sont aménagées en terrasses “chaotiques”, faites de blocs de pierre. La conception de Margery est très bien illustrée à cet endroit : parterres débordants de plantes, ne laissant pas un bout de sol découvert.

Géraniums roses, iberis blancs, pulmonaires, trèfle, herbe aux chats s’entassent dans les parterres, gypsophile, aubriète et oeillets de Grenoble se répandent sur les murs et saxifrage, arabette, orpin et campanules ornent les pierres.

Les terrasses mènent à une pelouse, endroit magnifique pour se relaxer, et au White Garden, créé en collaboration passionnée avec Vita Sackville-West (qui aida à la restauration de Montacute, tout proche). Ce jardin fut conçu pour des plantes blanches qui devaient fleurir au printemps, comme la primevère, plante préférée de Margery.

Un jardin agrandi plus récemment, le Silver Garden, côté Sud, est constitué de plantes méditerranéennes qui bénéficient à cet endroit de l’ensoleillement. Ce jardin étonnant est plein de plantes argentées et grises, de toutes formes et textures, mélangées avec des roses et bleus pâles et des rouges vifs qui captent le regard.

La partie Est est encore plus variée. Dans un petit bosquet, le Green Garden, conçu pour les plantes nécessitant de l’ombre, abrite un arbre de judée à fleurs blanches (rare), un cognassier, un néflier et un rosier à fleurs vertes. Près de là, le Snowdrop Garden et le Wooded Helleborous Garden devinrent célèbres dans les années 50 grâce aux plus de 200 perce-neige et aux innombrables roses de Noël qui y fleurissaient au début du printemps.

Les Fish achetèrent un verger adjacent à leur propriété dans le but de le transformer, ainsi que le fossé qui le séparait du reste, en point d’eau. Néanmoins, le fait d’agrandir le fossé assécha celui-ci. Peu impressionnée et non conventionnelle, Margery en fit des parterres de fleurs. L’endroit resplendit au printemps avec les scillas, les jacinthes des bois, les roses de Noël, les jeunes fougères, les heuchères et les géraniums. Tout au bout, un rocher, “Lido”, fut aménagé en cascade d’eau, mais celle-ci n’exista pas longtemps. Aujourd’hui, Lido est l’emplacement idéal pour les hostas, fougères, primevères, ainsi que pour une cascade végétale de glycine blanche.

Margery Fish était connue pour sa générosité, offrant des plantes aux visiteurs, de sorte qu’elle mettait son jardin en péril. C’est pourquoi elle créa l’une des premières jardineries anglaises. La tradition se maintient aujourd’hui encore à East Lambrook. L’endroit possède toujours une pépinière spécialisée dans la culture de géraniums et d’euphorbes, ainsi que de plantes vivaces convenant à tous les jardins. Les produits du jardin peuvent être dégustés dans les plats du restaurant, plusieurs fois primé. Il est également possible de prendre un verre, assis près d’un jardin parfumé, parmi les daphnés, les roses et la lavande.

 

Adresse:
East Lambrook Manor Gardens
South Petherton
Somerset, GB
TA13 5HH
Tél. : 01460 240 328
Email : office@eastlambrook.com
Web site : www.eastlambrook.com

Propriétaire/direction : privé

Horaires d’ouverture :
Jardin et pépinière Margery Fish 1er février – 31 octobre : 10h00 – 17h00, tous les jours
Salon de thé, galerie d’art et jardinerie 1er avril – 31 octobre : 10h00 – 17h00, tous les jours

Prix:
Adultes : 3,95£; Retraités : 3,50£; Groupes (plus de 10) : 3,50£
Moins de 10 ans gratuit

Evènements culturels et activités :
Voir le site : www.eastlambrook.com

Informations touristiques :

  • Boutique : vente de matériel de jardinage, produits locaux, livres de Margery Fish. Grande pépinière. Galerie d’art.
  • Salon de thé / Restaurant : grand choix dans le restaurant. Produits en partie du jardin et locaux.
  • WC : près de la boutique.
  • Parking : parkings en face de l’entrée principale ou au bout de la propriété.
  • Sièges et bancs : en grand nombre sur tout le site.
  • Durée de la visite : 1 à 2 heures.
  • Accessibilité : Les jardins sont accessibles en partie. Les gens en chaise roulante peuvent accéder à la partie ouest du domaine. Les jardins en terrasses sont inaccessibles.
  • Chiens interdits, excepté les chiens guides.

Activités pour les enfants : aucune

Plan du site et informations diverses :
Plan gratuit avec informations disponible à l’entrée. Langues : anglais, français et allemand.