X

EGHN – RÉSEAU EUROPÉEN DU PATRIMOINE DES JARDINS

Isola Polvese et le jardin de Pietro Porcinai

L’île connue sous le nom « Polvese » est située dans la partie sud-est du lac Trasimène. C’est la plus grande des trois îles du lac.

Les comtes Citterio se servaient de l’île comme lieu de chasse et de vacances. En 1959, Pietro Porcinai, l’un des plus grands architectes paysagistes de son temps, est engagé par le comte Giannino Citterio, propriétaire de l’endroit, pour (ré)aménager le jardin, le court de tennis, l’embarcadère et la piscine, taillée dans une ancienne carrière de grès.

Porcinai crée l’embarcadère, une jetée en bois en forme de fer à cheval dans lequel on peut amarrer les bateaux. Deux rangées de saules descendent jusqu’à la rive et bordent le quai en bois. Les anciens parterres de fleurs sont enlevés et le jardin divisé en deux parties, l’une étant le jardin d’herbes aromatiques.

Une carrière de grès abandonnée, endroit désolé et peu attractif, est transformée en jardin de plantes aquatiques avec un bassin ressemblant à un bassin naturel, également utilisé pour la natation, avec une profondeur maximale de 5,30 mètres.

L’île connue sous le nom « Polvese » est située dans la partie sud-est du lac Trasimène. C’est la plus grande des trois îles du lac. L’endroit est d’un grand intérêt en ce qui concerne l’histoire et le milieu naturel. Dans la partie nord, on trouve une forêt de chênes avec de nombreuses espèces de plantes typiques de l’espace méditerranéen, comme le chêne vert et le frêne. Dans la partie basse, il y a de la viorne obier, du laurier, du houx et des troènes. L’oliveraie de la partie sud comprend des arbres vieux de plusieurs siècles. La partie humide est caractérisée par un fourré de roseaux étendu de l’est au sud. Des plantes et des arbres ornementaux se trouvent tout le long des prairies alors que des haies de romarin et de grenades sont caractéristiques des sentiers et de la partie centrale de l’île.

ETCG_bl_polvese_1

Les comtes Citterio se servaient de l’île comme lieu de chasse et de vacances. En 1959, Pietro Porcinai, l’un des plus grands architectes paysagistes de son temps, est engagé par le comte Giannino Citterio, propriétaire de l’endroit, pour (ré)aménager le jardin, le court de tennis, l’embarcadère et la piscine, taillée dans une ancienne carrière de grès.

Porcinai crée l’embarcadère, une jetée en bois en forme de fer à cheval dans lequel on peut amarrer les bateaux. Deux rangées de saules descendent jusqu’à la rive et bordent le quai en bois. Les anciens parterres de fleurs sont enlevés et le jardin divisé en deux parties, l’une étant le jardin d’herbes aromatiques.

ETCG_bl_polvese_2

Une carrière de grès abandonnée, endroit désolé et peu attractif, est transformée en jardin de plantes aquatiques avec un bassin ressemblant à un bassin naturel, également utilisé pour la natation, avec une profondeur maximale de 5,30 mètres. Autour de ce bassin, Porcinai dispose une série de diverses « nymphes », des cuvettes peu profondes placées à des hauteurs différentes et communicant entre elles, dans lesquelles se trouvent des plantes aquatiques locales ou non (nénuphars tropicaux éclosant jour et nuit, nénuphars vivaces, papyrus, lotus) et des pontédéries. L’eau du bassin principal coule en petits filets par-dessus le bord dans les cuvettes, créant un écoulement depuis le bassin supérieur jusqu’aux bassins avec les plantes aquatiques et au lac Trasimène. Porcinai attache une grande importance à créer un sentiment de continuité entre la piscine, pour les nageurs, et le lac.

Une prairie avec des oliviers entoure le bassin et les nymphes. Porcinai place de larges plaques de pierre de l’ancienne carrière sur le gazon, des « séchoirs », utilisés pour le bronzage. Il y a également une sélection intéressante de plantes méditerranéennes typiques comme la myrte, l’arbousier, le thym et la lavande. Les cabines de bain et les bâtiments pour le traitement de l’eau sont situés sur la berge au bas de la pelouse ; on peut y accéder en suivant un sentier de grès.

ETCG_bl_polvese_3

En 1988 et 1995, la province de Pérouse travaille à la restauration architecturale et fonctionnelle de ce bel exemple de revalorisation de paysages. Elle en assure désormais l’entretien.

Aujourd’hui, l’île appartient également à la province de Pérouse. Parmi les monuments les plus importants du site, on trouve l’église Saint Julien, l’ancien monastère olivétain San Secondo et le château médiéval. L’île Polvese, en fait connue en tant que parc scientifique et didactique avec tous les équipements nécessaires, est ainsi un élément important du parc régional de Trasimène.

Address:
Isola Polvese
Parco del Trasimeno
Ferry (no cars) starts at San Feliciano (signposted)
www.isolapolvese.it/en
www.polvese.it

Owner: Provincia di Perugia

Entrance fees: 3.00 Euro per person. The tour includes the Castle, the Church of San Giuliano, the garden of Porcinai and lasts 45 minutes. Tickets are available at the information desk on the Island.

Opening times: Isola Polvese is accessible all year. Please consult the ferry timetable:www.trasimeno.ws/.

The information centre is open daily from 1st July until 31st August, and on Sundays and public holidays in June and September.

Maps: Map 1; Map 2

Guided tours: Guided tours start each hour (different themes). Contact the information centre. No need to book in advance.

Cultural events: See website www.polvese.it

Google Maps

Mit dem Laden der Karte akzeptieren Sie die Datenschutzerklärung von Google.
Mehr erfahren

Karte laden