X

EGHN – RÉSEAU EUROPÉEN DU PATRIMOINE DES JARDINS

Jardin botanique de Göteborg

La plus grande partie du jardin botanique de Göteborg est constituée par une réserve naturelle comprenant un arboretum. Le jardin comprend environ 40 hectares et abrite quelques 12000 espèces différentes dans divers espaces. La topographie du lieu est très diversifiée ; la majeure partie du site consiste en un terrain vallonné qui se prête naturellement aux bordures aménagées entre les différentes parties avec une végétation disparate.

Le jardin de rocaille, avec ses 5000 espèces de plusieurs continents, est renommé dans le monde entier. Tout près de là se trouve la clairière japonaise, verdoyante et paisible, où poussent des plantes d’Asie de l’est.

Les visiteurs peuvent également profiter de la collection de plantes à bulbes et à tubercules, la plus grande au monde, qui proviennent directement de leurs habitats naturels.

Le joli jardin de plantes aromatiques, les parterres luxuriants de plantes vivaces et le potager avec la rotation des cultures sont tous intéressants à leur façon.

Le jardin botanique de Göteborg est toujours à la pointe pour la culture de plantes annuelles, avec le concept dit « de floraison d’été ».

Les serres abritent 4000 espèces. Parmi elles, on trouve la plus belle collection d’orchidées de Suède ainsi que l’exceptionnel arbre toromiro (Sophora toromiro) de l’île de Pâques.

Le jardin botanique de Göteborg, inauguré en 1923, offre une riche variété d’habitats et d’espaces de jardin.

Le jardin de rocaille est le joyau du site. Environ 6000 plantes rampantes colorées, adaptées à la culture dans la rocaille, sur le gazon, dans les marais et dans les espaces ombragés, y sont exposées et disposées en fonction de leurs origines géographiques.

ETPG_bl_BOTAgoeteborg_1

En 2012, l’espace « Scandinavie » a été créé en vue d’exposer et de protéger les plantes locales menacées d’extinction.

Dans l’espace « Europe » fleurissent des gentianes, des edelweiss, des cerisiers prostrés (Prunus prostrata), des saxifrages, des pavots des Alpes (Papaver alpinum) et des genêts. La plupart de ces végétaux convient aux jardins privés.

ETPG_bl_BOTAgoeteborg_2

L’espace « Asie » est divisé en plusieurs sections afin de procurer les conditions optimales aux espèces délicates. L’anémone des prairies (Pulsatilla patens), originaire de la région du lac Baïkal, a besoin de lumière et de chaleur, tandis qu’un environnement plus frais et plus humide est nécessaire pour le pavot bleu de l’Himalaya (Meconopsis).

L’espace « Amérique » reflète les variations climatiques de ce continent. Le lys sauvage (Trillium), le dent-de-chien (Erythronium) et les arbres perce-neige (Halesia) se sentent au mieux dans les endroits ombragés. Les yuccas, lewisias, penstemons, phlox, heuchères (Heuchera) et les cactus résistants à l’hiver poussent dans les endroits plus ensolleillés. La plante carnivore sarracène (Sarracenia) se trouve dans un petit espace marécageux.

ETPG_bl_BOTAgoeteborg_3

Des sols acides, une grande humidité, un site abrité et un climat aux hivers relativement doux constituent les conditions qui font de la collection de rhododendrons sauvages l’une des plus importantes des pays nordiques. Il y a plus de 200 espèces sauvages et au moins autant d’espèces cultivées à découvrir. Les couleurs les plus fréquentes sont le rose et le rouge, mais leur palette s’étend aussi au blanc, jaune, violet et bleu. On peut ajouter que le Rhododendron dauricum est le plus résistant, et qu’il peut commencer à fleurir dès la fin de l’automne en cas de météo clémente.

La clairière japonaise a pour objectif de donner une impression de la richesse de la nature et de la culture au Japon, et non de créer un jardin japonais. Les plantes de cet espace sont caractéristiques des promenades japonaises.

ETPG_bl_BOTAgoeteborg_4

Environ 15 hectares de l’espace extérieur ont été utilisés pour la réalisation de l’arboretum depuis 1950. Des arbres étrangers et des arbustes y ont été plantés, comme l’arbre au caramel (Cercidiphyllum japonicum), le fossile vivant Metasequoia glyptostroboides et environ 300 autres espèces. La plupart a été apportée par le personnel lui-même. Certaines espèces et provenances sont d’un grand intérêt horticole et pourraient jouer un rôle dans l’amélioration future de plantations publiques dans le sud de la Suède.

Per Wendelbo fut directeur du jardin botanique du 1965 à 1981 et il y développa l’intérêt pour les plantes à bulbes et à tubercules. Il fut à l’origine des excellentes collections végétales qui survivent et évoluent aujourd’hui encore. Il s’agit de l’une des plus belles collections de plantes à bulbes et à tubercules d’origine sauvage au monde. Beaucoup d’entre elles sont devenues des sujets d’étude dans la faculté de botanique de l’université de Göteborg.

Le domaine reflète les idéaux de jardins représentatifs de la ville de Göteborg à la fin du XIXe siècle. Le style est celui, classique, des jardins à la française : les haies taillées de tilleuls, hêtres et buis créent un espace symétrique.

Des plantes vivaces cultivées en Suède avant 1940 sont disposées dans des parterres. Chacune d’elles possède une histoire bien documentée et fait partie du patrimoine culturel. Beaucoup de variétés sont incluses dans le « programme pour la diversité des plantes cultivées » (POM) et ont été léguées par des particuliers au cours d’un appel aux dons.

Le jardin d’herbes aromatiques, inauguré en 2006, renferme des herbes et des plantes médicinales, nombre d’entre elles avec une histoire fascinante. Il est situé près d’une petite maison du XVIIIe siècle bien préservée. Ce jardin a été aménagé avec de la roche calcaire. Les plates-bandes ont été réalisées de façon plus libre qu’à l’accoutumée dans ce genre de jardin. L’accent est mis sur la correspondance des couleurs, des formes et des hauteurs, afin de créer un aspect attrayant d’un point de vue visuel et olfactif.

Les plates-bandes de plantes vivaces sont situées au centre du jardin botanique. Les plantes le long du mur et sur la pente jusqu’à la vaste pelouse fleurissent majoritairement au printemps et au début de l’été. La plupart d’entre elles est disponible sur le marché et facile à cultiver. La floraison des parterres atteint son apogée du cœur de l’été jusqu’à la fin de l’automne. Les végétaux sont disposés en légères transitions de couleurs pastel tendre à des couleurs vives et chaudes autour de l’ancienne fontaine en bronze du Japon.

BOTAGoeteborg_Besucherinfo

Göteborgs botaniska trädgård
Carl Skottsbergs Gata 22A
413 19 Göteborg
Suède

botaniska.tradgarden@vgregion.se
www.botaniska.se

 

Les coordonnées GPS
WGS 84 (lat, longue): N 57 ° 40.906 ‘, E 11 ° 57.222’
WGS 84 décimal (lat, long): 57.68177, 11.95370
RT90: 6401740, 1270305
SWEREF99: 6397363, 318377

Propriétaire / Direction: Région Västra Götaland

Prix ​​d’entrée:
20 SEK au jardin
20 SEK aux serres

Horaires d’ouverture:
Le jardin est toujours ouvert
Serres 10h à 16h
Boutique 10h – 19h avril – septembre
12h – 17h le reste de l’année.

Visites guidées:
Des visites guidées sont proposées toute l’année

Événements, expositions: voir www.botaniska.se

Service touristique:
Salon de thé / restaurant: oui
Boutique: oui
Toilettes: oui
Parking: oui, mais nombre de places limité
Carte du site, informations supplémentaires: Cartes et brochures en 5 langues disponibles dans la boutique
Brochures / carte: à télécharger ici for à télécharger ici (pdf)
Signalisation sur site et sur les plantes sélectionnées: oui, en suédois, anglais et allemand
Sièges, bancs: oui

Accessibilité: Le parc fait partie d’une réserve naturelle et est naturellement vallonné. Un fauteuil roulant peut être emprunté dans le magasin gratuitement.

Programme pour enfants: il y a une partie spéciale du jardin pour les enfants

Chiens: admis seulement du 1er octobre au 28 février