X

EGHN – RÉSEAU EUROPÉEN DU PATRIMOINE DES JARDINS

Le Jardin-Musée de Gaasbeek

Le Jardin-Musée de Gaaasbeek (2,5 hectares) date de 1996-1997 et il se situe dans l’ancien domaine de Gaasbeek, au sud de Bruxelles.

Les différentes sections du jardin montrent l’art jardinier flamand entre 1860 et 1940 et comment les compétences traditionnelles de l’art horticole du passé sont préservées et transmises. Le Jardin-Musée abrite un bel assortiment de fruits durs et petits fruits, légumes, plantes pérennes d’ornement, plantes de serre et rosiers grimpants datant d’environ 1900. En 2005, la surface totale a été presque doublée. Les méthodes et techniques modernes de taille d’arbres fruitiers standard les plus importantes sont exposées sur l’aire agrandie.

Au XVIe siècle, le domaine était la propriété de la Famille Egmond. Lamoral, comte d’Egmond (né en 1522) était un défenseur célèbre de la liberté de religion. Il fut décapité en 1568 avec son ami – et conspirateur – Philippe de Montmorency, comte de Hornes (né en 1518 ?) sur la Grand Place de Bruxelles sur l’ordre du roi catholique d’Espagne, Philippe II.

Le jardin en terrasses date de la période de René de Renesse de Warfusée et il fut aménagé entre 1615 et 1633. Le jardin en terrasses fait partie du Jardin-Musée.

De nos jours, le Jardin-Musée s’étend sur presque 2,5 hectares et comprend 6 secteurs principaux. Il abrite un bel assortiment de fruits durs et petits fruits, légumes, plantes pérennes d’ornement, plantes de serre et rosiers grimpants datant d’environ 1900. Pendant votre visite, guidée par l’un de nos jardiniers, vous pourrez savourer et apprendre plus sur l’art jardinier flamand entre 1860 et 1940, et comment les compétences traditionnelles de l’art horticole du passé sont préservées et transmises.

Le premier secteur est le jardin en terrasses avec une magnifique fontaine en marbre de Carrare datant du début du XVIIe siècle. Une collection d’arbres fruitiers parfaitement palissés produisant des abricots, des pêches et des nectarines se trouve à l’abri de la face sud du haut mur de clôture original du XVIIe siècle. Sur la terrasse supérieure se trouve la maison du raisin datant du XIXe siècle, elle est en forme de quart de cercle et adossée au mur est. Elle abrite un assortiment d’arbres de serre en caisses : figuiers, caféiers, mandariniers, citronniers, orangers, litchis et beaucoup d’autres encore.

et_observ_leiste_gaasbeek_1

Le long axe central des jardins en terrasses continue jusqu’au deuxième secteur du Jardin-Musée, le jardin clos de légumes et de fruits durs. On trouve ici la grande serre (2000) comprenant des petites serres à semis réparties sur les côtés à droite et à gauche. Les quatre quarts avec légumes et dahlias sont reliés par un alignement de parterres de plantes pérennes d’ornement, des pommiers taillés en pyramide le long de l’axe principal et des rosiers grimpants et des herbes aromatiques le long de l’axe court.

Les murs entourant le jardin sont couverts d’une collection magnifique de pommiers et de poiriers, tous palissés en formes différentes typiques du XIXe siècle : du type palmette Verrier, en passant par le type conduite au cordon, jusqu’au type de forme en double U. Ici, certaines pommes et poires sont “enveloppées” pendant le mûrissement pour produire des fruits parfaits : extra gros, sucrés et de qualité supérieure. Les poires de William Bon Chrétien poussent dans des bouteilles pour devenir la célèbre Poire Williams.

et_observ_leiste_gaasbeek_2

Le jardin suivant est le jardin clos de petits fruits et de noix avec une collection d’arbrisseaux à petits fruits (mûres, framboises, groseilles rouges et blanches, groseilles à maquereau, cassis) palissés dans leur forme traditionnelle, un assortiment de raisins robustes, kiwis, fleurs de la Passion du côté nord et des amandiers et des noisetiers du côté sud. Les murs peints en blancs sont couverts ici d’arbres fruitiers palissés en formes inhabituelles mais traditionnelles, en autres des pommiers. Une charmille cruciforme avec une haie de baies se trouve dans le jardin situé du côté nord. Le jardin sud présente une collection de référence belge d’hortensias Draps et de cerisiers palissés en forme semi-circulaire, produisant les “Schaarbeekse krieken”, les célèbres griottes qui donnent leur arôme délicat à la bière aux cerises locale. Le long de l’axe central, un assortiment de pruniers communs et reines-claudes poussent palissés à l’horizontale contre un treillis.

Un peu plus loin sur l’axe central se trouve le verger semi standard de prunes et de reines-claudes comprenant plus de 70 variétés. Jusqu’en 1940, les vergers de pruniers semi standard étaient très courants dans cette partie de la Belgique. Un petit troupeau y broutait sous la surveillance de la femme du fermier. Maintenant, ces vergers ont tous disparu. Le verger d’arbres semi standard du Jardin-Musée est entouré d’une haie de charmes de 2 mètres de haut.

Plus à l’ouest et en parallèle à ces jardins, on trouve à partir de cette année un complexe de 3 secteurs de jardins supplémentaires ayant les mêmes éléments.

et_observ_leiste_gaasbeek_3

À la fin du long axe se trouve le verger d’arbres haut standard composé ayant la même superficie que le verger de pruniers semi standard. Ce verger abrite un assortiment d’arbres donnant des fruits traditionnels : pommes et poires à cuire, cerises, prunes et un noisetier. Il est également entouré d’une haie de charmes. En face du verger se situe un jardin présentant les formes communes et inhabituelles des techniques de production moderne de fruits.

Dans le dernier secteur on trouve le bâtiment d’entreposage des fruits traditionnel en bois qui a été reconstruit et auquel est associé la cave à champignons traditionnelle en briques.

Le Jardin-Musée de Gaasbeek est un “jardin productif” de très haut standard et d’une diversité exceptionnelle qui gagne de plus en plus l’intérêt du public et des professionnels. Vu le nombre croissant de visiteurs, il devient absolument nécessaire de former et d’instruire des guides professionnels externes. En outre, il y a une demande croissante de cours de taille d’arbres fruitiers couvrant tous les types : des vergers à taille haut standard à la taille raisonnée pour la taille de toutes les formes d’arbres fruitiers palissés. Il est prévu de satisfaire à ces demandes dans un futur proche.

et_observ_besinfo_gaasbeek

 

 

Adresse:
Kasteelpark van Gaasbeek
Kasteelstraat 40
B-1750 Gaasbeek (Lennik)
Tel: +32 (0)2 454 86 33
E-Mail: sandra.vanhoutvin@lne.vlaanderen.be

Propriétaire:
Vlaamse Overheid
Agentschap voor Natuur en Bos
Buitendienst Vlaams-Brabant

Horaires d’ouverture:

A partir de mai 2017, des visites individuelles seront possibles. Veuillez consulter ce site: www.natuurenbos.be
A contacter : Agentschap voor Natuur en Bos, Waaistraat 1 – 3000 Leuven (tel. +32 (0)16 21 12 26)
Le château est ouvert chaque jour, sauf lundi, Avril – Novembre.

Prix:
A partir de mai 2017, des visites individuelles seront possibles. Veuillez consulter ce site: www.natuurenbos.be
Pour le château : 10,00 – 12,00 (pendant expositions). Voir www.kasteelvangaasbeek.be pour les détails.

Programme culturel et expositions:
Expositions thématiques et saisonniers
Voir www.kasteelvangaasbeek.be pour les détails.

Informations touristiques:

  • Boutique: oui (livres)
  • Restaurant: 2 brasseries dans le village
  • WC: oui, dans le château et le centre d’accueil
  • Parking: oui
  • Bancs dans le parc: oui
  • Durée moyenne de séjour: 2 heures
  • Accès adapté aux personnes à mobilité réduite: oui

Carte du domaine et autres informations concernant le parc:

  • Guide de visite et cartes (gratuit)
  • Panneaux sur site