X

EGHN – RÉSEAU EUROPÉEN DU PATRIMOINE DES JARDINS

Le parc de sculptures Waldfrieden

De vieux arbres feuillus, dont des châtaigners, tilleuls, robiniers, érables, mélèzes, chênes et hêtres, marquent le site de leur empreinte. Les arbres à feuillage rouge comme les hêtres pourpres ou les pruniers-cerises offrent un contraste. A l’entrée, on trouve un séquoïa, autour de la villa des hêtres pleureurs, érables du Japon et ginkgos.

Au printemps, les magnolias étoilés et les magnolias de Chine fleurissent, suivis des cerisiers et des lilas, glycines et rhododendrons. La diversité des espèces arboricoles du parc correspond à celle des différentes sortes de bois à l’intérieur de la villa.

L’accord harmonieux entre bâtiment et jardin tel que Franz Krause l’avait mis en scène est encore vivant aujourd’hui, comme l’agencement des murs latéraux de la villa qui se transforment en bordure de parterres.

L’ensemble des sentiers existants fut agrandi à tout le parc au cours de la restauration du site et mène aujourd’hui le visiteur aux multiples sculptures, en longeant des parties boisées, des pelouses et la forêt de grands arbres. La proximité de la ville et la topographie caractéristique sont propices au développement d’un parc censé accueillir des sculptures sous toutes leurs formes possibles et les rendre accessibles au public.

Dans le parc de sculptures, l’approche de l’art est intégrée à celle de la nature et ne peut en être distinguée. Le site est caractérisé par sa position sur une colline : une grande partie de la forêt de la ville a pu être conservée sur la forte pente au-dessus de l’étroite vallée fluviale de la rivière Wupper, riche en minéraux.

ETCG_bl_waldfrieden_1

La proximité de la ville et la topographie caractéristique sont propices au développement d’un parc censé accueillir des sculptures sous toutes leurs formes possibles et les rendre accessibles au public.

La Fondation Cragg y développe peu à peu sa collection remarquable d’art plastique. L’accent est mis sur l’art moderne et le contemporain, mais le contenu est destiné à s’étendre au-delà de ces époques.

ETCG_bl_waldfrieden_2

La rencontre avec trois douzaines de sculptures dans la nature défie notre perception. Le circuit relie maintenant déjà des formes très diverses et toutes complexes de la pensée sculpturale. Un large éventail d’approches de l’art moderne et contemporain y est exposé, avec les oeuvres de Tony Cragg et l’exposition permanente de celles de Richard Deacon, Markus Lüpertz, Thomas Schütte, Wilhelm Mundt, Jaume Plensa, Norbert Kricke et d’autres.

ETCG_bl_waldfrieden_3

A la différence d’une salle d’exposition fermée, le parc confronte l’oeuvre et le visiteur aux phénomènes passagers au cours de la journée et de l’année. L’imposant écran de vieux arbres feuillus se fond dans le décor du parc pour constituer un site d’exposition très vivant, qui laisse agir la chaleur et le froid, l’humidité et la sécheresse, les couleurs des feuillages et les reflets de la lumière solaire au gré des saisons sur les sculptures, influençant ainsi leur apparence.

ETCG_bl_waldfrieden_4

De vieux arbres feuillus, dont des châtaigners, tilleuls, robiniers, érables, mélèzes, chênes et hêtres marquent le site de leur empreinte. Les arbres à feuillage rouge comme les hêtres pourpres ou les pruniers-cerises offrent un contraste. A l’entrée, on trouve un séquoïa, autour de la villa des hêtres pleureurs, érables du Japon et ginkgos. Au printemps, les magnolias étoilés et les magnolias de Chine fleurissent, suivis des cerisiers et des lilas, glycines et rhododendrons

ETCG_bl_waldfrieden_5

L’ensemble des sentiers existants fut agrandi à tout le parc et mène aujourd’hui le visiteur aux multiples sculptures, en longeant des parties boisées, des pelouses et la forêt de grands arbres. Grâce à un déboisement partiel de l’ancien peuplement arboricole, des espaces lumineux sont apparus, et de jeunes pousses se regroupent autour d’arbres plus grands de la même espèce. Des espèces locales comme le cornouiller, le houx, le noisetier, l’aubépine ou le sureau noir, regroupées, enrichissent la forêt. Le liquidambar et les ifs, les saules et les charmes y ont également été plantés, ainsi que des cognassiers, néfliers, merisiers, et des pommiers et poiriers sauvages. Dans les buissons aux abords de la forêt autour du parc, des plantes prolifèrent spontanément.

Le bel espace naturel, caractérisé par la diversité des formes des feuilles et certains fruits ou fleurs, constitue également une flore mellifère, une source de nectar et de pollen, et un habitat pour de nombreux petits animaux

Besucherinfo_DSC00389
Adresse:
Skulpturenpark Waldfrieden
Hirschstraße 12
42285 Wuppertal

++49 (0)202 47898120
mail@skulpturenpark-waldfrieden.de
www.skulpturenpark-waldfrieden.de

Propriétaire: Tony Cragg

Gestion: Cragg Foundation

Prix:
Adultes 10 Euro
Tarif réduit 8 Euro
Etudiants 6 Euro
Enfants ont entrée gratuite

Ouverture:
Mars – Octobre, mardi – dimanche: 10:00 – 19:00
Novembre – Février, vendredi – dimanche: 10:00 – 17:00
Ouvert les jours fériés

Visites guidées:
Par group 80 Euro
Visites guidées en français, anglais et espagnol 150 Euro
Visites publics, samedi 15:00

Evénements et expositions: www.skulpturenpark-waldfrieden.de

Informations touristiques:
Boutique: oui
Centre d’information: oui
Café/Restaurant: Cafe Podest
Toilets: oui
Parking: gratuit
Durée moyenne de la visite : 1,5 heures

Un plan d’orientation et des informations complémentaires sur le parc à la caisse

Les chiens ne sont pas admis