X

EGHN – RÉSEAU EUROPÉEN DU PATRIMOINE DES JARDINS

Le parc de Silésie

L’histoire du parc de Silésie commence en juillet 1951 avec la transformation de cet ancien site minier et de ses terrils. Les 620 hectares comportent désormais deux zones de verdure : un espace calme avec une végétation dense pour des moments de détente « passive » à côté d’un espace de culture populaire, divertissement, sports et éducation pour des moments de détente « active ».

La promenade « Général Ziętek » est l’une des structures les plus importantes du lieu, avec ses nombreuses attractions et ses parterres de fleurs, arbres et arbustes. Parallèlement, un téléphérique offre l’une des rares possibilités d’admirer le parc du point de vue d’un oiseau.

La roseraie accueille 30000 plantes, dont des rosiers grimpants sur des constructions conçues spécialement, qui forment de splendides pyramides de fleurs. Ce jardin de plantes vivaces, coloré, est presque entièrement isolé des allées principales du parc par une rangée d’arbres et d’arbustes.

14 bassins avec neuf jets d’eau, abreuvés par l’eau de pluie et une circulation de l’eau grâce à un système de canaux et de ruisseaux, sont éparpillés à travers le site.

L’histoire du parc en tant qu’oasis de verdure incluant de nombreuses activités de loisirs commence en juillet 1951 avec la transformation de cet ancien site minier et de ses terrils. Situé dans un triangle entre Katowice, Chorzów et Siemianowice Śląskie, la région de Pologne la plus industrialisée et la plus peuplée, le parc accueille plus de trois millions de visiteurs chaque année.

ETCG_bl_silesia_1
Tout le site, créé pour une grande diversité d’activités et d’aménagements typiques de jardin public, fut conçu par le professeur Władysław Niemirski (1914 – 2001), célèbre architecte de Varsovie, qui combina parfaitement les nouveaux besoins à la topographie de cet espace. Son concept prévoyait deux zones de verdure : un espace calme avec une végétation dense pour des moments de détente « passive » à côté d’un espace de culture populaire, divertissement, sport et éducation pour des moments de détente « active ».

ETCG_bl_silesia_2

Le parc de Silésie recouvre une surface de 620 hectares, dont 250 hectares d’espaces boisés et 100 hectares de pelouses et de jardins entretenus. Bassins, ruisseaux, multiples espèces arboricoles, vastes pelouses sont autant de refuges pour les animaux sauvages, et ils attirent également les amateurs de nature et de jardins, tout en offrant une aire de détente à ceux qui se reposent d’activités en plein air ou d’une visite dans les autres attractions du parc, comme le jardin zoologique, le planétarium, le parcours accrobranche ou le parc d’attractions.

ETCG_bl_silesia_3La roseraie fut inaugurée en 1968, au moment de la première exposition internationale de roses. Environ 300 rosiers (10-15 plantes de chaque espèce) ont été plantés, offerts en majeure partie par des cultivateurs polonais et européens. Sept hectares de terre ont été transformés en parterres de fleurs en forme de nids d’abeilles, regroupées par type et par espèce. D’autres parterres sont situés à proximité, avoisinant plusieurs vastes pelouses. Chacun d’entre eux renferme 300 à 1500 rosiers de la même espèce. A part les rosiers floribundas, la roseraie abrite des rosiers à hautes tiges, miniatures ou grimpants, ces derniers se trouvant sur des constructions conçues spécialement, qui forment de splendides pyramides de fleurs. Le paysage pittoresque de la roseraie est enrichi par des haies d’arbustes (berbéris et troènes), de jolis bouleaux et de rares conifères (épicéas, thuyas et ifs), ainsi que des bassins avec des nénuphars en fleurs.

ETCG_bl_silesia_4

Le jardin de plantes vivaces fut aménagé en 1961, principalement pour des raisons économiques : il devait aider à réduire le coût des plantations de plantes vivaces utilisées dans le parc, en particulier pour les nombreux parterres de fleurs. A la fin des années 70, les jardiniers du parc conçoivent une collection de presque 200 espèces de plantes vivaces, exposée pendant l’exposition florale internationale. C’est devenu depuis un des espaces favoris des visiteurs grâce à l’abondance de couleurs et de formes des végétaux en fleurs d’avril à août. Il s’agit d’un endroit charmant pour faire une pause et profiter de la tranquillité. Aujourd’hui encore, ce jardin permet au parc de Silésie d’être autosuffisant quant à ses besoins en plantes vivaces.

ETCG_bl_silesia_5

La promenade « Général Ziętek » – appelée ainsi en hommage à Jerzy Ziętek, ancien responsable de la région de Silésie et considéré, avec d’autres bénévoles, comme le « père » du parc – est l’une des structures les plus importantes du lieu. La plupart des attractions du parc est située le long de cette allée, également bordée de parterres de fleurs, arbres et arbustes.

Le téléphérique Elka, à 2200 mètres d’altitude, est parallèle à la promenade. Il ouvrit en 1968 et fut récemment modernisé. Il permet d’effectuer un trajet de retour confortable après une longue marche dans le parc et d’admirer celui-ci depuis les airs.

Des bassins – trois grands et onze plus petits – ont été aménagés dans tout le parc, sur une surface de 18 hectares au total. Neuf jets d’eau y ont été ajoutés, comme le jet d’eau principal au centre du parc. Les bassins sont profonds de deux à quatre mètres et abreuvés par l’eau de pluie et une circulation de l’eau grâce à un système de canaux et de ruisseaux. Les bassins abritent une grande variété de végétaux et d’animaux, comme des grenouilles, des crapauds, des dytiques bordés chassant les têtards, des oiseaux sauvages et de multiples poissons, dont des carpes de Prusse. Les deux petits bassins situés près du planétarium srevent d’habitat à un grand nombre d’escargots de différentes espèces.

Parmi les nombreuses attractions du parc, le musée d’ethnographie est l’endroit idéal pour les amateurs de jardins. Ouvert en 1975 sur une surface de 20 hectares, cet écomusée d’architecture rurale est composé majoritairement de cottages des XIXème et XXème siècles et de constructions en bois provenant pour la plupart d’autres lieux en Silésie. Les jardins, aménagés selon les traditions, donnent un cachet particulier aux 102 bâtiments.

Besucherinfo_park_sl10_dept

Adresse:
Parc de Silésie
Rue Chorzowska (entrée principale)
41501 Katowice
Pologne

GPS: 50 ° 16’58.4 “N 18 ° 58’31.2” E

Courriel: park@parkslaski.pl
Web: www.parkslaski.pl

Propriétaire / gestion:
Parc de Silésie est une société anonyme détenue à 100% par le gouvernement régional de Silésie. Conseil d’administration du parc de Silésie
Présidente du Directoire: Mme ANETA MOCZKOWSKA

Frais d’entrée: entrée libre

Horaires: Parc de Silésieest un espace public ouvert et non clôturé accessible 24h / 24.

Parking: 5 PLN en semaine, 10 PLN le week-end et les jours fériés

Emplacements GPS:
Entrée principale 50.285194, 18.974580
Silésie Stade 50.289926, 18.971581
Musée ethnographique de Silésie 50.290734, 18.969910
Parc d’attractions de Silésie 50.274277, 18.995237
Planétarium de Silésie 50.289395, 18.992479
Parc de cordes de Silésie 50.278617, 18.998161

Visites guidées: Pour une visite guidée gratuite, veuillez contacter: promocja@parkslaski.pl

Événements et expositions:
20-30 mai – exposition de fleurs
Juin – marathon du parc de silésie
Juin – septembre – concerts de musique classique le dimanche du rosarium

Service client:
Boutique: www.sklep.parkslaski.pl
Centre d’accueil, bureau d’information: pas de tel centre
Café / Restaurant: plus d’une douzaine de cafés et restaurants

Toilettes:
À l’extérieur du hall d’exposition de Kapelusz (à 300 m de l’entrée principale) GPS – 50.285115, 18.980568
À l’extérieur du terminal du téléphérique de Silésie / Elka – 50.275302, 18.996161
Devant le terminal du téléphérique Elka du stade de Silésie (visiteurs handicapés) 50.290592, 18.976770

Carte: www.parkslaski.pl/mapa/
Étiquettes sur les plantes: quelques sections et le sentier dendrologique (1 km de long)
Bancs: env. 350
Durée moyenne de visite: jusqu’à 1 jour
Accessibilité: Parc de Silésie est adapté aux personnes handicapées, y compris le téléphérique d’Elka
Chiens: Les chiens sont autorisés – laisse et museau requis + zone de passage libre et clôturée pour les chiens à proximité de l’entrée principale.