X

EGHN – RÉSEAU EUROPÉEN DU PATRIMOINE DES JARDINS

Les jardins d’Hestercombe

Hestercombe possède trois jardins, de trois siècles différents : un jardin paysager du XVIIIème siècle, un jardin en terrasses de style victorien (XIXème siècle) et un jardin “à la française” de l’époque d’Edouard VII.

Les jardins paysagers furent aménagés dans la combe derrière la bâtisse Hestercombe House, par son propriétaire, Coplestone Warre Bampfylde, vers 1750. On y trouve une série de lacs artificiels, une cascade magnifique et divers édifices originaux, qui les rendirent célèbres dans tout le pays. Bampfylde avait en quelque sorte créé un parc à thème du XVIIIème, plus de 35 acres de lacs, de temples et de sentiers boisés, sans aucune autre intention que de plonger le visiteur dans l’imaginaire du lieu.

Au XIXème siècle, on ajouta, derrière la maison, une terrasse de style victorien. Enfin, le jardin formel de l’époque d’Edouard VII constitue pour beaucoup l’oeuvre la plus réussie des paysagistes les plus célèbres du début du XXème siècle : Edwin Lutyens et Gertrude Jekyll.

Après avoir été négligés pendant des années, les jardins bénéficièrent de gros travaux de restauration pris en charge par le Somerset County Council puis le Hestercombe Gardens Trust. En 1997, ils furent rouverts au public, pour la première fois en 125 ans.

Hestercombe possède trois jardins, de trois siècles différents : un jardin paysager du XVIIIème siècle, un jardin en terrasses de style victorien (XIXème siècle) et un jardin “à la française” de l’époque d’Edouard VII. constitue pour beaucoup l’oeuvre la plus réussie des paysagistes les plus célèbres du début du XXème siècle : Edwin Lutyens et Gertrude Jekyll.

leiste_somerset_hestercom_1

Le jardin paysager de Bampfylde

Les jardins paysagers furent aménagés dans la combe derrière la bâtisse Hestercombe House, par son propriétaire, Coplestone Warre Bampfylde, vers 1750. On y trouve une série de lacs artificiels, une cascade magnifique et divers édifices originaux, qui les rendirent célèbres dans tout le pays. Bampfylde avait en quelque sorte créé un parc à thème du XVIIIème, plus de 35 acres de lacs, de temples et de sentiers boisés, sans aucune autre intention que de plonger le visiteur dans l’imaginaire du lieu.

leiste_somerset_hestercom_2

La cascade artificielle de Bampfylde, à sec pendant toutes ces années, chute avec grand bruit dans un bassin. Les sentiers, libérés des arbustes et des mauvaises herbes, suivent leur chemin autour du lac et montent sur les côtés de la combe boisée. A l’origine, Bampfylde voulait plonger le visiteur dans un paysage boisé, en prenant le soin de laisser des ouvertures aux endroits où le panorama lui semblait spectaculaire. Les responsables des travaux de restauration s’efforcèrent de recréer cela dans les nouveaux jardins. L’été, les vues à travers ces intervalles sont très belles, mais, l’hiver, les arbres dépouillés offrent un spectacle encore plus exceptionnel.

Les bâtiments furent reconstruits sur leurs lieux d’origine, toujours placés face à des paysages magnifiques. Leur architecture créative et leurs noms éveillent l’imagination des petits et des grands : la Tonnelle Gothique, la Maison de la Sorcière, le Mausolée et le Temple invitent à l’exploration.

leiste_somerset_hestercom_3

Le jardin formel de Lutyens et Jekyll

Une rencontre fortuite entre Edwin Lutyens et Gertrude Jekyll en 1889 engendra la collaboration de paysagistes la plus fameuse de la fin du XIXème et du début du XXème. Lutyens était un jeune architecte avec peu d’éducation mais un sens artistique aiguisé. Jekyll était peintre, travaillait les métaux et faisait de la broderie. Elle s’était tournée vers le jardinage parce que sa myopie empirait et ne lui permettait plus d’exercer ces activités. L’une de ses marques de fabrique est l’utilisation de fleurs au parfum puissant, de couleurs intenses et chatoyantes, sans doute à cause de sa perte de vue progressive. La combination exceptionnelle de l’architecture caractéristique de Lutyens et des jardins audacieux de Jekyll créa les plus merveilleux domaines en Grande-Bretagne, en Europe et en Amérique du Nord. Ils étaient très demandés et leur jardin “à la française” d’Hestercombe était du dernier cri.

Ce jardin, qui s’étend sur 3,75 acres, est l’un des plus beaux exemples de leur collaboration. On le restaura dans les années 1980 en respectant les indications de Jekyll, découvertes accrochées au mur dans un abri de jardin ! L’Orangerie est l’édifice le plus remarquable qui reste de Luytens. On l’utilise encore pour stocker les orangers l’hiver.

leiste_somerset_hestercom_4

Le jardin formel crée un contraste avec l’irrégularité du jardin paysager. Des pelouses et des parterres de fleurs se mélangent aux couleurs variées du schiste argileux gris-rose et du grès de Ham de couleur miel. Des plantes luxuriantes, qui recouvrent les murs, créent un sentiment de “jardin secret” romantique. Des touffes de pâquerettes poussent dans tout le jardin, ajoutant un trait de gaieté et de couleur. On les trouve dans les interstices des escaliers de pierre et dans les murs, émergeant comme des petites fontaines. Le clapotis de l’eau rend le jardin guilleret et animé.

Les plantations des deux côtés des terrasses, complètement différentes, constituent des tableaux de rêve pour les amateurs de plantes. D’un côté : gypsophiles, coquelicots, asters, lavande, chardons, tritoma rouge vif et iris, de l’autre : lis blancs et oranges, roses, pieds-d’alouette, campanules et digitales avec des bordures de mignonnettes, oeillets, saxifrages, hostas et bergenias. Dans les ruisselets en contrebas poussent des myosotis, du plantain d’eau, du bouillon blanc et des marantes.

leiste_somerset_hestercom_5

Le jardin en terrasses

Il comprend deux parties. Dans le jardin formel, au sud de Hestercombe House, se trouvent des parterres dont les formes rappellent les parcs victoriens. Des travaux de restauration ont permis la réouverture de cette partie du jardin. La promenade bordée d’une haie de ifs en est une particularité.

somerset_besinfo_hestercombe

Adresse:
Hestercombe House
Cheddon Fitzpaine
Taunton
Somerset, GB
TA2 8LG
Tél. : 01823 413923
Email : voir le site
Web site : www.hestercombegardens.com

 

Propriétaire :
propriété du et dirigé par le Hestercombe Gardens Trust

Directeur : Philip White

Horaires d’ouverture :
tous les jours de l’année de 10h00 à 18h00 (dernière entrée à 17h00)

Tarifs :
Adultes: 11,50£; Enfants (5-15): 5,75£

Programme culturel et expositions :
Voir le site : www.hestercombe.com/whats-on/ ou appeler le 01823413923.

Informations touristiques :

  • Salon de thé / Restaurant : ouvert de 10h00 à 17h00 toute l’année, excepté quelques changements d’horaires l’hiver. Menu végétarien disponible.
  • WC : à la billetterie. WC pour personnes handicapées.
  • Parking : gratuit. Pour cars, voitures, vélos. 3 places pour personnes handicapées.
  • Sièges et bancs : dans tout le parc. Grande aire de pique-nique près de la billetterie. Nombreuses places assises dans le nouveau snack et à l’extérieur.
  • Durée de la visite : 1 heure 30 à 2 heures.
  • Accessibilité : L’accès est limité en raison du paysage dénivelé et abrupt. Possibilité pour les personnes en chaise roulante de faire le tour du jardin.
  • Les chiens doivent être tenus en laisse.

Activités pour les enfants :
Pas d’aire de jeu. Evènements ponctuels tels Halloween. Quiz gratuit.

Plan du site et informations diverses :
Le billet d’entrée est accompagné d’un guide. Possibilité de réserver des visites guidées (7,70£ par personne).