X

EGHN – RÉSEAU EUROPÉEN DU PATRIMOINE DES JARDINS

Neuland-Park

Depuis la “Landesgartenschau 2005” (Exposition Régionale d’Horticulture), la ville de Leverkusen présente un parc contemporain qui relie le centre ville avec le panorama fluvial du Rhin en passant par des artères de circulation. Le but de la Landesgartenschau était de transformer une décharge désaffectée en un paysage fleurissant. Le résultat couronné de prix a convaincu les experts autant du point de vue écologique qu’urbanistique. Aujourd’hui, le “Neuland-Park” représente le refuge vert de cette ville marquée par l’industrie.

Devant le décor de l’usine Bayer avoisinante, huit niveaux en terrasses de la forme d’un “boomerang” ont été créés sur l’emplacement d’une ancienne décharge qui était en service jusque dans les années 1960. Après de longs travaux intensifs de consolidation et de sûreté de la décharge, l’aire fut aménagée de parterres de fleurs aux couleurs intensives et également de jardins à thème, de vastes surfaces engazonnées pour les pique-niques ainsi que d’un grand nombre d’espaces de jeu pour les enfants. La nouvelle promenade du Rhin a été reliée au reste du site par des ponts piétonniers à l’aspect futuriste.

Rüdiger Brosk, architecte paysagiste d’Essen, ne voulait absolument pas que le passé du site tombe dans l’oubli. Les éléments strictement architectoniques montrent le “côté artificiel” du paysage du parc. Ces éléments forment un contraste fort avec le paysage de fleuve renaturalisé de la Dhünn, un petit fleuve qui a été délivré de son lit en béton dans le cadre de la Landesgartenschau.

Dès le début, les habitants de Leverkusen ont été appelés à participer à la conception du parc, afin que celui-ci soit aménagé de façon qu’ils puissent “faire la paix avec le site”. La “Bürgerallee” (Allée des Habitants) est bordée de 120 frênes et liquidambars donnés par les habitants et elle constitue un signe vivant de cette intention.

Le “Neuland-Park” de Leverkusen est un espace vert contemporain qui relie à nouveau le centre ville au panorama fluvial du Rhin, après une longue période d’interruption.

Le parc se trouve sur le site de la “Landesgartenschau 2005” (Exposition Régionale d’Horticulture), au milieu d’une zone de divergence entre le décor de fond formé par l’usine Bayer avoisinante sur le côté sud et au nord un paysage fluvial à l’apparence presque rurale. Maintenant, le “Neuland-Park” constitue un nouveau refuge vert de la ville.

ET_rhein_bildleiste_neul_1

Rüdiger Brosk, architecte paysagiste d’Essen, a mis l’accent sur le “côté artificiel” du paysage du parc en agençant les éléments strictement architectoniques en opposition au “Rheinpark” classique avec ses vastes surfaces engazonnées. L’architecture du parc forme un contraste fort avec le paysage fluvial renaturalisé de la Dhünn, un petit fleuve qui a été délivré de son lit de béton dans le cadre de la Landesgartenschau.

La ville de Leverkusen s’est vue confrontée à un défi particulier lors de la conception et réalisation du parc :
Huit niveaux en terrasses garnies de plantes ont été aménagés en forme de “boomerang” (d’où le nom de cette partie du site) sur l’emplacement d’une ancienne décharge de 550.000 m³ de volume qui était encore en service dans les années 1960. Suite à la démolition du lotissement construit sur le site de la décharge après sa fermeture définitive, des travaux à technique élaborée ont été effectués afin d’assainir et d’étancher le terrain pollué. Une exposition permanente sur le site documente cet épisode.

ET_rhein_bildleiste_neul_2

Par le résultat couronné de plusieurs prix, la ville est parvenue non seulement à transfigurer une décharge désaffectée en un paysage fleurissant, sans que le passé du site ne tombe dans l’oubli, mais elle a aussi réussi à convaincre les experts ainsi que les visiteurs et visiteuses autant du point de vue écologique qu’urbanistique.

Aujourd’hui, les “terrasses en boomerang” et les jardins thématiques, comme le “Jardin Feng Shui” ou les jeux d’eau à l’entrée du côté de la “Nobelstraße”, invitent les visiteurs à s’attarder. Les vastes surfaces engazonnées, les plantations d’herbacées pérennes, les parterres de fleurs aux couleurs intensives et le grand nombre d’espaces de jeu pour les enfants offrent des moments d’apaisement tranquilles au cœur d’une grande ville palpitante au passé industriel.

ET_rhein_bildleiste_neul_3

Le “Neulandbrücke”, un pont à l’aspect futuriste relie le Neuland-Park à la promenade du Rhin, aussi nouvellement aménagée. Cette promenade constitue à nouveau une liaison continue le long du fleuve, traversant les quartiers Wiesdorf et Bürrig et menant jusqu’au port de plaisance à Hitdorf.

Sur le chemin entre Wiesdorf et Rheindorf, les visiteurs et visiteuses passent l’embouchure de la Wupper dans le Rhin. Jusqu’en 1992 se trouvaient ici “Einigkeit”, “Recht” et “Freiheit”, un ensemble de jetées d’amarrage des bateaux à voile pour la pêche de l’anguille. Grâce au travail actif et dynamique d’une association, les bateaux seront remis dans l’embouchure de la Wupper après leur réparation et restauration.

ET_rhein_bildleiste_neul_4

Cet engagement bénévole ainsi que beaucoup d’autres pour la Landesgartenschau et le site directement environnant illustrent la signification du parc pour la ville et ses habitants et habitantes :
Dès le début, la population de Leverkusen a été appelée à participer à la conception du parc, afin que celui-ci soit aménagé de façon que les habitants puissent “faire la paix avec le site”. La “Bürgerallee” (Allée des Habitants), bordée de 120 frênes et liquidambars offerts par les habitants, représente un signe vivant de cette intention.

ET_rhein_besinfo_neulandAdresse:
Neuland-Park
51373 Leverkusen (NRW)
Nobelstr. 91
Tél. : 0214-4066745
Web site : www.neuland-park.de

Propriétaire :
Ville de Leverkusen

Horaires d’ouverture :
En hiver (du 16 octobre au 31 mars) : de 6 h à 18 h
En été (du 1er avril au 15 octobre) de 6 h à 22 h
Visites guidées sur demande.

Tarifs :
Accès gratuit

Programme culturel et expositions :
Vous trouverez les informations à l’ordre du jour du programme culturel sur le site Web : www.neuland-park.de

Informations touristiques :

  • Restaurant / café : Oui
  • Toilettes : oui
  • Stationnement : parkings fléchés
  • Les chiens ne sont pas admis dans le parc.
  • Vous trouverez un plan d’orientation et des informations complémentaires sur le parc sur le site Web
  • Vous trouverez un plan d’orientation des 15 jardins thématiques sur le site Web : www.neuland-park.de
  • Panneaux d’orientation dans le parc et tableaux descriptifs des plantes : non
  • Bancs dans le parc : oui
  • Durée moyenne de la visite : 2 heures
  • Accessibilité : les chemins principaux sont accessibles aux personnes à mobilité réduite.

Activités pour les enfants : oui