X

EGHN – RÉSEAU EUROPÉEN DU PATRIMOINE DES JARDINS

Palaisgarten Detmold

Le jardin paysager d’une superficie de 7,5 ha fut créé en 1851 à côté du Nouveau Palais (aujourd’hui la Haute Ecole de Musique) de la maison princière de la région de la Lippe. Il est le résultat des travaux de transformation du jardin baroque d’origine qui avait une superficie de 2,4 ha et qui était entouré d’un haut mur, une sorte de “hortus conclusus” (jardin fermé). En intégrant certaines parties du jardin animalier, de vastes espaces diversifiés de prairies furent aménagés et plantés d’arbres exotiques. Plusieurs ronds d’arbres marquants, en autre “les 12 Apôtres” (12 Apostel), représentent les caractéristiques typiques du parc.

La fontaine et les grandes eaux, créées entre 1851 et 1858, fonctionnent encore et sont une attraction particulière. Le bassin ovale avec la grande fontaine et “la petite” et “la grande cascade” (Kleine /Grosse Kaskade), maçonnées en énormes blocs de pierre en font partie. Des statuettes décorent la fontaine aux grenouilles (Froschfontäne), le bassin aux dauphins (Delphinbrunnen) et l’étang aux cygnes (Schwanenteich).

En 1918, le jardin fut ouvert au public. De 1965 à 1968, l’édifice du chœur et de l’orchestre de la Haute Ecole de Musique fut construit dans la partie sud du parc. Le nouvel aménagement des jardins fut réalisé par le célèbre architecte paysagiste, Prof. Hermann Mattern.

Le Jardin du Palais (Palaisgarten) à Detmold fait partie des parcs historiques les plus remarquables de la Westphalie de l’Est-Lippe. Le parc a une superficie de 7,5 ha et son style est celui des parcs paysagers à l’anglaise. Avec ses éléments décoratifs restants, il représente l’évolution du développement et de la transformation de l’aménagement de l’art des jardins pendant une période de plus de 300 ans. Il faisait partie du châtelet de plaisance, autrefois situé au devant des portes de la ville, que le Comte Friedrich Adolph zur Lippe avait fait construire de 1706 à 1718. Il en fit cadeau à sa deuxième épouse, la Comtesse Amalia von Solms; comme résidence de veuve.

ET_owl_bildleiste_detmold_1

Le grand jardin, nommé “Burggarten” (le jardin du château fort), a une superficie de 2,4 ha. Il s’agit d’un “hortus conclusus” (“jardin fermé”) au caractère intime et il est entouré d’un haut mur. Ce jardin baroque en terrasses était structuré par un réseau axial de chemins. A proximité de la maison, il était doté d’un parterre carré à broderies et d’un bassin rond avec fontaine. Dans les plates-bandes et carrés adjacents, on cultivait des légumes et des fruits. Les produits excédentaires du jardin étaient vendus au marché hebdomadaire de Detmold.

Au sud du jardin baroque entouré d’un mur, se trouve la partie boisée du mont “Büchenberg”, où l’on commença la construction d’un jardin animalier clôturé, en 1746. Aujourd’hui encore, on peut voir les restes datant de l’époque d’origine: un haut mur en moellons au nord et à l’est, les restes du mur extérieur sud dans le secteur de la “Petite Cascade” (Kleine Kaskade) et la “Table en pierre” (Steinerner Tisch), un dessus de table pesant plus de cinq tonnes, à l’origine placé sur le sol devant le portail du jardin du châtelet baroque de plaisance.

ET_owl_bildleiste_detmold_2

Leopold III (1821 – 1875) choisit le palais comme résidence permanente et ordonna en 1851 la transformation du jardin baroque en un jardin paysager. Depuis l’achèvement des travaux en 1854, le jardin est dénommé le “Palaisgarten”. En intégrant certaines parties du jardin animalier, de vastes espaces diversifiés de prairies furent aménagés et plantés d’arbres exotiques. Parmi les nombreux arbres à feuilles caduques et les conifères intéressants du point de vue dendrologique, on remarquera en particulier les divers hêtres pourpres et hêtres pleureurs, les noyers communs les noyers noirs, les tulipiers ainsi que les cèdres, les cryptomerias, les cyprès taxodium et deux séquoias. Ces derniers furent rapportés d’un voyage en Italie de Leopold III, en 1858. Certains secteurs sont soulignés par des ronds d’arbres marquants, plantées de chênes et d’érables. Le groupe d’arbres le plus marquant se situe au sud-ouest, à savoir “les 12 Apôtres” (12 Apostel), un rond de vieux tilleuls, dont onze exemplaires sont disposés en cercle dans le milieu duquel se trouve un tilleul. Depuis ce coin idyllique, on a au choix une vue d’ensemble sur le paysage montagneux où coule la Lippe (Lippische Bergland) ou bien sur le parc avec l’immense séquoia près du “Schwanenteich” (l’étang aux cygnes).

Depuis leur création entre 1851 et 1858, les grandes eaux constituent une des plus importantes attractions. Le bassin ovale avec la grande fontaine et “la petite” et “la grande cascade” (Kleine /Grosse Kaskade), maçonnées en énormes blocs de pierre en font partie. Des statuettes décorent la fontaine aux grenouilles (Froschfontäne), le bassin aux dauphins (Delphinbrunnen) et l’étang aux cygnes (Schwanenteich).

ET_owl_bildleiste_detmold_3

La plus belle saison dans le parc est l’été, lorsque les grandes eaux enchantent les visiteurs par leur jeu de fontaines. Mais également en hiver, le parc est un lieu d’attraction, les enfants descendant alors le Papenberg en luge.

La salle des machines (Maschinenhaus), construite en 1855 devant l’entrée sud du parc, pompe l’eau du canal jusqu’à un haut surélevé, situé au-dessus du Jardin du Palais et les grandes eaux sont ainsi alimentées en eau sous pression naturelle. A droite de la salle des machines, un peu caché des regards des visiteurs, se trouve un portail classique en grès datant de 1836, qui marquait autrefois l’entrée de la cave dans le mont, dans laquelle on conservait la glace.

Après l’abdication de Leopold IV en 1918, le “Nouveau Palais” (Neues Palais) devint la propriété du Land de Lippe, alors récemment constitué et qui l’ouvrit au public. Après la Seconde Guerre mondiale, le bâtiment abrita un musée durant un entre-temps jusqu’à ce que la Haute-Ecole de Musique (Hochschule für Musik) y fut installée.

Entre 1965 et 1968, l’édifice en ardoise noire du chœur et de l’orchestre de la Haute Ecole de Musique fut construit dans la partie sud du parc. Le nouvel aménagement des jardins fut réalisé selon les plans du célèbre architecte paysagiste, Prof. Hermann Mattern.

ET_OWL_besinfo_detmold

 

Hochschule für Musik
Palaisgarten Detmold
Willi-Hoffmann-Straße 5
32756 Detmold (Kreis Lippe, NRW)
Tel.: 05231-977-328
E-mail: tourist.info@detmold.de
www.stadtdetmold.de/505.0.html

 

Propriétaire: Land Nordrhein-Westfalen

Horaires d’ouverture:
Toute l’année

Prix:
Entrée gratuite

Animations ponctuelles:
Voir le site web  www.stadtdetmold.de/505.0.html

Informations touristiques:

 

  • Salon de thé/restaurant: Non
  • Toilettes: non, mais dans la Musikhochschule (si ouvert)
  • Parking: Dans les rues
  • Aire de repos: Bancs
  • Durée de visite: 1 – 1,5 heures
  • Accessibilité: oui, mais allées en pente

How to get there:
Bus nos. 701 / 703 / 782 / 792 from Detmold railway station in the direction of Berlebeck/ Hiddesen/ Bad Meinberg/ Emmerstausee as far as Palaisgarten