X

EGHN – RÉSEAU EUROPÉEN DU PATRIMOINE DES JARDINS

The Royal Horticultural Society Garden Wisley

Le “RHS Garden Wisley” est une attraction réputée pour tous ses aspects de la pratique horticole et son catalogue vivant de plantes d’ornement et de plantes de cuisine. Il pr´sente l’horticulture britannique au plus haut degré de la perfection dans un jardin magnifique s’étendant sur 100 hectares.

Le jardin se situe entre Cobham et Ripley, à l’écart de la route principale Londres-Portsmouth, au sud de la voie d’accès n° 10 de la M25. En 1903, Sir Thomas Hanbury a confié le jardin de Wisley à la Royal Horticultural Society, fondée en 1804. Aujourd’hui, elle représente la fondation de tête d’horticulture du Royaume-Uni dont la vocation est de favoriser l’horticulture et de promouvoir le jardinage exemplaire.

Tout au long de l’année, Wisley offre aux visiteurs d’innombrables opportunités d’acquérir de nouvelles idées et inspirations et de bénéficier des connaissances et de l’expérience pratique des experts. La formation des générations actuelles et futures de jardiniers et horticulteurs est considérée comme primordiale. Les structures mises à disposition à cet effet comprennent un centre de cours pour les apprentis horticulteurs, un programme spécial pour les écoles et une série d’ateliers et de conférences qui s’adresse à chacun désirant acquérir un niveau plus élevé de connaissances spécialisées. C’est pour ces raisons que Wisley conserve une influence majeure dans le patrimoine horticole national.

En supplément aux jardins à couper le souffle, le Wisley Plant Centre offre aux visiteurs un choix immense de plus de 10.000 espèces de plantes, certaines étant rares et insolites. Le Wisley Shop présente un vaste éventail d’articles cadeaux et il est réputé pour son grand assortiment en livres d’horticulture.

En 1878, la “Glebe Farm” fut construite par George Ferguson Wilson, un homme d’affaires londonien bien connu comme cultivateur de fruits et d’orchidées et qui vivait à proximité à Weybridge. Influencé par les écrits de William Robinson, Wilson aménagea un jardin expérimental dans une partie du terrain et le rebaptisa “Oakwood” (Forêt de chênes). Wilson mourut en 1902 et en 1903, Sir Thomas Hanbury, un riche quaker, fondateur du jardin à La Mortola sur la Riviera italienne, acheta le domaine d’Oakwood de 24 hectares et en fit don à la Royal Horticultural Society pour en faire un jardin expérimental et pour encourager et améliorer l’horticulture scientifique dans tous les secteurs.


Les circonstances étaient des plus providentielles. Depuis au moins 30 ans, la Society cherchait un jardin plus grand “situé au-delà du radius des fumées de Londres” pour remplacer le jardin de Chiswick qu’elle avait loué depuis 1822. Pour une nouvelle exposition, la société avait également prévu de construire un hall d’exposition et des bureaux au Vincent Square (et les travaux étaient déjà commencés). Ces deux projets étaient considérés comme adéquats pour la célébration du futur centenaire de la Society en 1904. Mais il y eu des discussions très animées entre les membres de la société quand il fut question de décider lequel des deux projets devait être prioritaire lors de l’attribution des fonds. La généreuse donation de Sir Thomas apporta la solution aux deux problèmes d’un seul coup. En mai 1904, le déménagement de Chiswick à Wisley était terminé et en juillet la nouvelle agence principale au Vincent Square fut officiellement ouverte par le Roi Edward VII – les deux événements ayant eu lieu juste à temps pour marquer le centenaire.

Wisley prenait la forme d’un jardin ornemental, mais son rôle éducatif et scientifique ne fut jamais oublié. Un petit laboratoire fut installé et la “School of Horticulture” fut fondée pour enseigner les principes de l’horticulture aux jeunes gens et les préparer à leur futur métier de jardinier professionnel. Après le déménagement à Wisley, la Society reprit et continua ses expériences sur les fleurs, les légumes et les fruits – un domaine important du travail de la Society depuis 1860. Les expériences “personnifient l’effort de la Society à présenter au public les meilleurs sortes de plantes à cultiver” et cela reste un des objectifs principaux d’un jardin. Cette combinaison, apprendre tout en ayant du plaisir, constitue l’essentiel de Wisley.

Les visiteurs accèdent au jardin par l’entrée située près de l’aire de stationnement, entre la boutique et le Plant Centre. Le bâtiment principal de Wisley est le laboratoire, situé au bord à l’est du jardin et s’étirant du nord au sud. Il fut conçu dans le style “Surrey Vernacular ” [propre à Surrey] par le Bureau Pine-Coffin, Imrie and Angell de Londres et construit en 1914 16 pour accueillir l’amphithéâtre de la “School of Horticulture”, fondée en 1907. Aujourd’hui, il abrite les services administratifs et scientifiques de la Royal Horticultural Society à Wisley.


Les jardins se composent d’aires différentes conçues de façon à profiter des avantages du terrain et des caractéristiques du sol. Ils sont reliés les uns aux autres par une suite de chemins. Partant de l’entrée principale, les visiteurs se dirigent en direction du nord, passant le long du Laboratoire et arrivent à un canal formel allant d’est en ouest, conçu par Geoffrey Jellicoe et Lanning Roper en 1970 sur le site des anciennes serres. Le canal est flanqué de pelouses et de chemins larges et son extrémité ouest est surplombée par une loggia ouverte sur les côtés qui était autrefois une remise. La cafétéria et le restaurant avec terrasse extérieure se trouvent au nord du canal, en face d’une pelouse encadrée de bordures. Encore plus au nord se trouve le Pinetum, une collection de conifères, commencée en 1909 et au-delà se trouve le “Howard’s Field”, comprenant la Collection Nationale de bruyères. “Seven Acres” se situe au sud du Pinetum et comprend des mares entourées d’arbres et de plantes en buissons, végétation typique des berges.

Le site original du “Wild Garden” de Wilson se trouve plus au sud ; son apparence est maintenant très changée suite aux pertes d’arbres d’un grand âge au cours des tempêtes de 1987 et 1990. Une création de Wilson, une ligne d’étangs bordés de plantes aquatiques basses et de primevères candélabres, s’étire le long du Wild Garden. Sur un terrain montant situé au sud des étangs, se trouve le “Rock Garden” (Jardin Alpin) en grès du Sussex. La conception fut réalisée par Edward White et la construction par Messrs. Pulham en 1912. Il est planté de conifères nains, de fleurs et bulbes alpins et constitue une partie très populaire du jardin. Sur la Weather Hill, située au sud du Jardin Alpin, on trouve le “Bowes Lyon Memorial Pavilion”, un simple auvent en bois de teck avec des toits octogonaux reliés les uns aux autres et soutenus par des montants élancés. Le pavillon fut terminé en 1964 en mémoire à Sir David Bowes Lyon, Président de la RHS de 1953 à 1961.

Depuis le Pavillon, les pelouses descendent doucement vers l’est, flanquées de bordures de roses, de lignes de poteaux en bois de chêne et de cordes. Elles mènent à un espace de présentation des nouvelles roses et au Country Garden (Jardin de Campagne), conçu par Penelope Hobhouse. Au sud de la Weather Hill se trouve une aire de Jardins Modèles comprenant un jardin de plantes aromatiques, un jardin des sens et un jardin fruitier. Quelques serres, dont la “Orchid House” (Serre des Orchidées) se trouvent au sud des Jardins Modèles.

La partie du jardin la plus au sud est le site de “Portsmouth Field” où depuis les années 1950 se trouve une aire d’expériences des plantes, assurant le travail expérimental important de la RHS à Wisley. La Battlestone Hill, située dans le coin sud-est du site, était couverte de pins et plantée de rhododendrons, mais la tempête de 1987 a déraciné la plupart des pins et transformé le caractère du site qui est maintenant planté d’herbacées vivaces préférant des conditions plus ensoleillées. La sculpture sur le front de la colline constitue le point focal du “Broad Walk” qui descend la pente en direction du nord, passant devant des bordures mixtes doubles et reconduisant le visiteur à l’entrée.

 

Adresse:  Woking, Surrey GU23 6QB
Tel.: 01483 224234
Email: info@rhs.org.uk
Web site: https://www.rhs.org.uk/gardens/wisley

 

Propriétaire:
The Royal Horticultural Society

Horaires d’ouverture:
Toute l’année (sauf Noël)

10.00 – 16.30 (lundi – vendredi)
09.00 – 16.30 (samedi – dimanche)

Prix:
Adultes: £ 15,40
Enfants (6 to 16): £ 7,70
Groupes: 10 adultes et plus: £ 11,70

Programme culturel et expositions:
Oui, voir site web pour les détails

Informations touristiques:

  • Boutique: Oui
  • Restaurant: Oui
  • WC: Oui
  • Parking: Oui
  • Bancs dans le parc: oui
  • Durée moyenne de séjour: 4 heures
  • Accès adapté aux personnes à mobilité réduite: oui

Programme pour enfants: Oui

Carte du domaine et autres informations concernant le parc: Oui